ARS - Projet "santé Réunion-Mayotte" : schéma d’organisation des soins 2012

mercredi 1er août 2012

Le texte complet en PDF


Soins aux personnes retenues à la Réunion (p. 207)

Il existe un seul centre de rétention administrative pour La Réunion, centre basé à Saint-Denis. Le centre est doté d’une capacité d’accueil de 6 places.
Par convention en date du 11 avril 2002, l’Etat a confié au CHU site Nord la mission d’assurer les prestations de soins aux personnes retenues.
Selon les rapports annuels d’activité produits par le CHU site Nord, la population accueillie est majoritairement masculine avec un âge moyen d’une trentaine d’années. Il s’agit en majorité de sujets en bon état général. Les pathologies rencontrées relèvent de la médecine générale et restent bénignes.
Sur les 5 dernières années, le centre a accueilli une quarantaine de personnes par an pour une durée moyenne de séjour de 4 jours environ.


Soins aux étrangers à Mayotte (p. 294-297)

PDF - 380.6 ko
  • Soins aux personnes retenues (extrait)

Environ 28 000 reconduites aux frontières ont lieu en moyenne chaque années à Mayotte.
13226 personnes ont été temporairement accueillies au sein du centre de rétention administrative (CRA) en 2008 ; 23 095 ont été accueillies en 2010.
Le CRA dispose d’une convention avec le Centre Hospitalier de Mayotte (CHM), signée en 2008.
Le CHM met à disposition du CRA :

  • L’équivalent d’un demi-poste de praticien hospitalier garantissant en moyenne 5 demi-journées par semaine, comprenant les permanences nécessaires et l’appel au recours possibles aux soins d’urgences au CRA ou au CHM ;
  • 2 ETP d’infirmier(es) diplômé(es) d’Etat.

Le CHM fournit les matériels médicaux consommables, les produits pharmaceutiques et les fournitures de première nécessité permettant de satisfaire aux besoins des jeunes enfants. Il assure les examens de laboratoire ainsi que l’élimination des déchets d’activités de soins. Les transports liés à toutes ces activités sanitaires sont à sa charge.
Le CHM prend en charge les transports des personnes retenues vers le site hospitalier pour consultations, explorations ou hospitalisations, lorsque leur état de santé nécessite une médicalisation de leur transport.