Au cœur des ténèbres de la friendly island : migrations, culture et sida à St. Martin

vendredi 12 juin 2015

Au cœur des ténèbres de la friendly island : migrations, culture et sida à St. Martin, Catherine Benoît, Hermann, parution le 12 juin 2015

Cet ouvrage décrit les parcours de soins, entre biomédecine, médecines traditionnelles et religions des personnes vivant avec le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) suivies entre 1994 et 2012 au Centre hospitalier Louis-Constant-Fleming (hôpital de Saint-Martin, Antilles françaises).
Ces parcours s’inscrivent dans différents espaces transatlantiques : l’île de Saint-Martin, Haïti, la France hexagonale et les États-Unis. L’analyse ne s’arrête pas à la scène de l’hôpital, mais présente également les contextes économiques et politiques dans lesquels les itinéraires des patients et les pratiques biomédicales s’insèrent.

Le livre propose une approche théorique des espaces thérapeutiques dans le contexte de migrations transnationales malgré une législation très coercitive à l’égard des étrangers. L’approche multisituée a permis de suivre les itinéraires en relation avec différentes échelles locales, transnationales et mondiales et de proposer une écriture qui met en jeu plusieurs styles narratifs, reflet de ces différents niveaux.

Il s’agit de la première ethnographie sur la partie française de Saint-Martin, paradis fiscal pour les investisseurs, friendly island pour les touristes, mais « cœur des ténèbres », pour reprendre l’expression de Joseph Conrad, pour les migrants.

Pour le commander, cliquer sur la présentation de ce livre sur le site des éditions Hermann


Navigation

Articles de la rubrique