Barrages routiers permanents en Guyane

mardi 20 août 2013

Ces arrêtés préfectoraux, régulièrement renouvelés tous les six mois, établissent de manière permanente deux contrôles sur la route du nord de la Guyane, l’un entre l’Ouest et Cayenne, l’autre entre Cayenne et l’Est.

Le but est clairement défini dans leurs article n° 3 : « Le caractère exceptionnel et dérogatoire au strict droit commun de ces contrôles permanents à l’intérieur du territoire doit être principalement ciblé sur la répression de l’orpaillage clandestin et l’immigration clandestine ».

En février 2013, Aides, le Comede et Médecins du Monde s’alarmaient sur la rupture de la continuité des soins pour les malades sans papiers qu’il n’est pas possible d’envoyer de Saint-Georges ou de Saint-Laurent vers Cayenne.


Barrage à l’Est, sur la route n°1, pont d’Iracoubo

Barrage sur la route n°2, entre Cayenne et Saint-Georges au voisinage de Régina
Ce barrage se situait depuis 2006 au carrefour de la piste de Belizon ; renouvelés par arrêté préfectoral tous les six mois. Début mars 2013, un pont sur l’Approuage a été ouvert à côté de Régina. Le contrôle a été transféré le 9 mars 2013 vers ce nouveau pont.
D’où un renouvellement anticipé du précédant arrêté datant de décembre 2012.

  • Arrêté n° EM2D-PC du 20 août 2013, prorogeant l’arrêté n° 941/EMZD-PC/2012 du 19 juin 2012 portant réglementation de la circulation sur la Route Nationale n°2 – du P.R.108 + 300 au P.R.108 + 700
    PDF - 398.2 ko