Enfants des rues à Maore au bord du précipice

Rémi Carayol, Kashkazi 67, octobre 2007
 octobre 2007

On les voit, mais on ne sait rien d’eux. Combien sont-ils ? Où vivent-ils ? Ont-ils des parents ?

Conséquence (entre autres) de la lutte contre l’immigration clandestine, le phénomène des mineurs isolés a pris une ampleur inquiétante ces derniers mois. Si rien n’est fait, "Mayotte deviendra le plus grand orphelinat à ciel ouvert de la région" craint un observateur.

Kashkazi n°67, pp. 18-20