Etats générEux de l’enfance - Guyane et Mayotte

Contributions à un cahier de doléances ouvert en avril 2010
vendredi 30 avril 2010

États généreux de l’enfance

Au moment où le gouvernement met en place des Etats généraux de l’enfance, les raisons d’être inquiets face à ce qu’il convient d’appeler une non-politique de l’enfance ne manquent pas. En juin 2009, le Comité des droits de l’enfant de l’ONU s’est d’ailleurs montré, dans ses observations finales, particulièrement sévère avec la France. Un certain nombre d’associations, intervenant dans le champ de l’enfance et sollicitées au départ par le collectif « Pas de zéro de conduite pour les enfants de moins de 3 ans », ont souhaité organiser une initiative et un cadre de rassemblement, permettant de dénoncer l’accumulation de dispositions gouvernementales qui, à bien des égards, vont à l’encontre de la cause même des enfants. Ces associations veulent proposer une approche globale et positive dans l’intérêt des enfants, de leurs parents et des professionnels qui les accompagnent.

A l’appel des organisateurs des contributions à un "cahier de doléance" ont été envoyées sur la Guyane et sur Mayotte.

Mayotte

Au nom du collectif Migrants Mayotte, trois textes rédigés à Mayotte ont été versés au cahier

  • Médecins du Monde : Enfants de Mayotte : de par les violences d’une politique « migratoire » absurde et de graves discriminations, le droit à la santé est bafoué
    PDF - 228.4 ko
  • La Cimade : Enfants isolés, enfants emprisonnés …l’autre face de l’Île au lagon.
    PDF - 153.3 ko
  • Solidarité Mayotte : Les demandeurs d’asile et leurs enfants
    PDF - 231.4 ko

Guyane

  • LDH (groupe de travail "Outre-mer" - section de Cayenne") : Les droits de l’enfant à Cayenne
    PDF - 16 ko