La Cimade : Cra de neuf, n° 9 - Nouvelles de la rétention outre-mer

mars-avril-mai 2013
jeudi 16 mai 2013

Une visite d’un Ministre de L’Intérieur n’est jamais sans conséquence. La circulaire « régularisation » avait été bien accueillie dans nos Préfectures ultra-marines. A suivi, une application en règle de la nouvelle retenue administrative. Est-ce que c’est mieux qu’une nuit au CRA et est-ce qu’on pourra encore en témoigner ? La Cimade est de nouveau réquisitionnée en Outre-mer, difficile de négocier pour de meilleures conditions d’exercice et un meilleur service rendu aux retenus. M. Valls a aussi interdit l’enfermement des enfants dans les CRA, c’était pas mal. Mais Mayotte reste l’exception, on commence à s’habituer !

Et maintenant, balayage d’un coup d’un seul du moratoire sur les expulsions des Haïtiens depuis la Guyane. Il faut dire qu’elles avaient repris depuis belle lurette en Guadeloupe, alors… Et, la stigmatisation va toujours bon train en Outre-mer. Les « têtes » de syrien, de brésilien, de guyanien, d’indien, se font toujours arrêter n’importe où et n’importe quand, en Guyane, en Guadeloupe, en sortant du supermarché, à la montée du bus pour Oyapock... La justice veille, heureusement la police ne peut pas tout faire. On est rassuré ? Mais la police arrive encore à placer en rétention des Français et même les élus s’y mettent à la stigmatisation. Alors, on reste pessimiste pour un changement de regard sur les étrangers dans un avenir proche. Comme en témoigne toujours, les paroles de retenus. Quelques phrases échappées des CRA de Guyane et de Guadeloupe et avec des rimes en anglais, en bonus.

  • Lire en PDF
    PDF - 1.6 Mo
    CRA de neuf 9 : nouvelles de la rétention outre-mer mars-avril-mai 2013