Mayotte, non renouvellement d’enseignants : Yann Durozad gagne sa guerre

samedi 1er juin 2013

Le tribunal administratif annule les mesures prises contre un enseignant à Mayotte dans un jugement du 22 mai 2013

En lien avec les pressions et formes de répression que subissent sur l’île de Mayotte ceux qui s’engagent dans la contestation des politiques menées par les autorités (professionnels de santé, enseignants)

ici, discrimination syndicale, là (Michel Rhin du RESFIM) autre forme de discrimination, mais combien obligés de se taire, de se censurer, qui ont peur ?

Par Malango Lundi 27 Mai 2013à 22:57:54

Enseignant du secondaire, non renouvelé l’année dernière en vertu d’un article qui continue à s’appliquer à Mayotte, Yann Durozad avait porté plainte contre l’Etat et le vice rectorat qui, n’ont pas de légitimité pour prendre la décision. Débouté il y a un an, il vient d’obtenir gain de cause auprès du Tribunal Administratif, comme Michel Rhin avant lui, et s’en explique.

"le Tribunal Administratif de Mayotte dans son jugement du 22 mai 2013 et suite à l’audience sur le fond du 23 avril 2013 a décidé d’annuler la décision de Mr le Préfet et de Mr le Vice-recteur de décembre 2011 qui prononçait mon non-renouvellement et à me verser la somme de 1500 Euros. La justice à Mayotte a fait son travail et par sa décision courageuse a montré que cette pratique des non-renouvellements est arbitraire et que certaines hautes autorités du département s’arrogeaient des droits qu’ils n’avaient pas. On voit bien que le décret de 1996 est à bout de souffle et ne correspond en rien à l’égalité républicaine qu’a tant besoin cette île. C’est une victoire également pour le droit commun à Mayotte. Mon combat a été long, difficile, ponctué de multiples rebondissements, mais ce combat a payé. »