Rapport d’activité des services de l’Etat en Guadeloupe 2008-2009

En 2009 : 1023 éloignements, 232 non admissions, 190 "aidants" interpellés
vendredi 14 janvier 2011

Voir ce rapport établi par le préfecture de la Guadeloupe en PDF

Extrait du rapport (p.27) - Le contrôle du territoire national

La Guadeloupe est un archipel composé de huit îles. D’une superficie de 1.700km² pour une population de 440.000 habitants, le département offre 800km de façade maritime, propices à une immigration clandestine arrivant principalement par la mer. La direction départementale de la police aux frontières de Guadeloupe est implantée aux Abymes à Raizet - Sud, à proximité de l’aéroport Pôle Caraïbes. Ses services sont éclatés en 8 implantations, dont 3 à Saint-Martin.
Les principales missions de la Direction Départementale de la Police aux Frontières de la Guadeloupe sont les suivantes :

  • les contrôles aux frontières : aéroports et ports ;
  • la lutte contre l’immigration irrégulière simple ou en bande organisée au plan national ou international ;
  • la lutte contre le travail illégal et en particulier l’emploi des étrangers sans titre de travail ;
  • la lutte contre la fraude documentaire ;
  • la sûreté du transport aérien et maritime ;
  • la coopération internationale avec les pays sources ;
  • la sécurité et le maintien de l’ordre public sur l’aéroport.

La Direction Départementale de la Police aux Frontières de la Guadeloupe compte 274 fonctionnaires dont 21 fonctionnaires du corps administratifs et 22 Adjoints de sécurité (ADS) pour remplir les missions qui lui sont dévolues.

Source : DDPAF Objectifs 2008 Réalisations 2008 Objectifs 2009 Réalisations 2009
Reconduites à la frontière 1 500 1 689 1 400 1 023
Non-Admissions 273 233 262 232
Interpellations d’étrangers en situation irrégulière 1 111 1 233 1 223 1 104
Porteurs de Faux Documents 175 114 137 88
Interpellations d’aidants 134 152 159 190
Interpellations d’employeurs illégaux 80 119 41 105

Il est à préciser que durant les mouvements sociaux de début d’année 2009, les services de la PAF n’ont pas travaillé sur des missions de lutte contre l’immigration illégale (interpellation d’étranger en situation irrégulière, emploi d’étranger sans titre, aidant…, etc.).