Interpellation, régularisation : le guide des bons réflexes

Une plaquette réalisée par La Cimade et adaptée au régime d’exception outre-mer, qui regroupe les informations utiles en cas d’interpellation et les premiers conseils sur les démarches de régularisation en Guyane, Guadeloupe et à Mayotte
mercredi 29 juin 2016

En outre-mer où des lois spéciales permettent des expulsions éclairs et réduisent notablement les possibilités d’organiser sa défense, La Cimade a souhaité confectionner une plaquette permettant aux migrants d’être mieux informés et donc mieux préparer en cas d’interpellation.

Comment organiser votre dossier, déposer une demande de titre de séjour, que faire en cas de contrôle et en cas de placement en centre de rétention ; ce « guide des bons réflexes » regroupe les informations et conseils utiles.

Il est disponible dans les six langues les plus utilisées sur ces territoires : en français, anglais, créole haïtien, espagnol, shimaoré et brésilien.

Complémentaire des permanences d’accueil organisées dans les groupes d’outre-mer, cette plaquette est principalement destinée à être diffusée auprès des personnes isolées de tout accompagnement juridique, en favorisant notamment sa distribution dans les lieux de fréquentation des migrants : foyers, associations communautaires, centres d’apprentissage du français, PMI, centres de santé, de domiciliation…

Des exemplaires sont également disponibles dans les groupes Cimade d’Outre-mer (sauf Réunion) et pourront être remis sur demande, aux professionnels de ces secteurs.


Documents joints

Français
English
Español
Kreyòl ayisyen
Português
Shimaoré

Brèves

Mise à jour de "Singularités du droit des personnes étrangères dans les Outre-mer"

dimanche 18 novembre

Gisti et Mom, cahier juridique, paru en janvier 2018 ; mise à jour novembre 2018

CJ "outre-mer" paru en janvier 2018- Mise à jour novembre 2018

Ouvrage en vente sur la boutique en ligne du Gisti (avec la mise à jour) format papier ou ebook

CNCDH - L’effectivité des droits dans les Outre-mer

mardi 24 octobre 2017

Une étude de la Commission nationale consultative des droits de l’homme effectuée en 2017, publiée par La documentation française en mars 2018

Les avis sont en ligne notamment :