Un site internet pour les droits des migrants en Outre-mer

Ce site est l’expression d’un large réseau d’associations nationales et de partenaires actifs en Outre-mer : voir la carte interactive du réseau Mom et la rubrique "qui sommes nous". Il cherche à alerter sur les discriminations et sur les violations des droits de l’homme dont sont particulièrement victimes les migrants en Outre-mer et à accompagner les luttes de ces migrants et de ceux qui les soutiennent.

Pour être régulièrement informé, abonnez vous (gratuitement) à la liste "Mom-info" : voir la lettre épisodique n°35 du 21 septembre 2015
Pour nous joindre : mom@migrantsoutremer.org
Le moteur de recherche ci-dessus vous aidera à naviguer sur le site !


Articles les plus récents

samedi 6 février 2016

Rétention à Mayotte 2015-2016 : les LRA continuent à se succéder par salves de trois

Depuis octobre 2015, le nouveau CRA de Mayotte héberge des LRA : étrange puisque la justification usuelle des LRA est l’absence d’espace dans le CRA.

samedi 6 février 2016

Les enfants des rues à Mayotte en 2015

Question au ministère de l’outre-mer et réponse (octobre et décembre 2015)

samedi 6 février 2016

Rapport sur le suivi par la Fance de l’exécution de l’arrêt De Souza Ribeiro

ADDE, Cimade, Gisti et LDH, observations envoyées au conseil de l’Europe le 11 janvier 2016

samedi 6 février 2016

Centre de rétention de Mayotte : une aide juridique au rabais

Communiqué de La Cimade - Mayotte (21 janvier 2016)

dimanche 31 janvier 2016

le comité des Droits de l’enfant examine la France

En attendant le rapport final fin janvier 2016 : Voici des extraits des échanges entre la délégation française et le comité des Droits de l’enfant qui examinait mi janvier la situation de la France pour son observance de la convention Internationale Extraits sur l’outre-mer : « La délégation a (...)
samedi 16 janvier 2016

L’état d’urgence pour renforcer la frontière de Mayotte

Communiqués de la préfecture de Mayotte relatifs à l’état d’urgence

vendredi 15 janvier 2016

Extension de l’Etat d’urgence à l’outre-mer

Décision prise le 18 novembre à la demande de nombreux élus d’outre-mer